Déclaration de Madrid

 

1. Valeur de la PME dans une économie de marché

Par leur nombre, leur dynamisme et leur flexibilité, les PME contribuent de façon décisive à la croissance et à l’emploi dans toute économie de marché. Entreprises citoyennes, elles participent à la vie démocratique et au développement local et régional.

Comme partenaires des PME, les sociétés de cautionnement et de garantie demandent que la représentation des PME et de leurs intérêts spécifiques soient pris en considération à tous les niveaux de décision (national ou international).

 

2. Profil des sociétés de cautionnement et de garantie

À l’heure de la mondialisation des flux d’échanges et d’investissements et alors qu’une vague de fusions submerge de nombreux secteurs, les sociétés de cautionnement et de garantie souhaitent conserver une taille humaine qui leur permettent de rester en contact direct avec leurs partenaires privilégiés, les PME.

Elles demandent que des comportements loyaux et des valeurs éthiques priment dans une économie toujours plus bipolaire: les grands ensembles y bénéficient d’économies d’échelle naturelles qui sont autorisées par des mécanismes correcteurs, y compris les aides d’État adaptées et pondérées.

Elles affirment la force de l’idée mutualiste basée sur la coopération sans déresponsabilisation.

Elles se positionnent comme un chaînon adéquatement situé dans un contexte de proximité culturelle et géographique pour relayer les besoins des entreprises vers les milieux publics et financiers et pour drainer les moyens financiers et les mesures de soutien vers les projets d’investissements des PME.

Elles mettront en commun leur expérience et leurs bonnes pratiques pour la création et la promotion d’outils de garantie dans des économies qui en sont dépourvues, en particulier dans les pays de transition.

 

3. Relations avec les PME

Les sociétés de cautionnement et de garantie se mettent au service des PME sans but lucratif.

Grâce à la force de leur garantie, elles souhaitent faciliter l’accès des PME à des crédits de bonne qualité en matière de taux, d’échéance et de programmes de remboursements soutenables.

Elles s’engagent à soutenir des projets économiquement viables, en particulier ceux émanant d’entreprises à des moments-clés de leur cycle : naissance, expansion, internationalisation ou reprise.

Les sociétés de cautionnement et de garantie conçoivent leur soutien comme un échange mutuel d’informations fiables et sincères et une valorisation des éléments qualitatifs parallèlement à une prise de risque raisonnée. Elles soutiennent également les PME en les accompagnant et en les conseillant tout au long du processus.

Elles reconnaissent que les PME, étant exposées à de nombreux risques, peuvent affronter des moments difficiles. Tant qu’elles croient en leur viabilité, elles s’engagent à maintenir leur garantie.

 

4. Relations avec les partenaires financiers

L’activité des sociétés de cautionnement et de garantie est de partager le risque du crédit avec les donneurs de crédit sur des bases contractuelles transparentes et claires .

Elles s’engagent à déclarer leur véritable situation de solvabilité et à mener la gestion de leurs engagements et de leur trésorerie afin de pouvoir faire face à tout moment à leurs responsabilités de garant.

Elles souhaitent aussi que les règles internationales d’encadrement bancaire maintiennent la qualification de leur garantie à un niveau permettant aux prêteurs d’adopter de vraies politiques de risques et de limiter l’utilisation de fonds propres comme le crédit adossé pour leur portefeuille PME. 

 

5. Relations avec les autorités régionales, nationales et européennes

Les sociétés de cautionnement et de garantie reconnaissent que le soutien public est indispensable pour mener leur action à bien compte tenu du suivi de leur fonctionnement et de leur contrôle, ainsi qu’en raison de leurs politiques de soutien via les co- et contre-garanties.

À leur tour, les sociétés de cautionnement et de garantie donneront du poids à la réalisation des politiques de promotion des PME.

De même, au niveau européen, les sociétés de cautionnement et de garantie souhaitent apparaître comme des partenaires fiables et fidèles pour la réalisation des objectifs des politiques d’entreprise, du marché intérieur, du développement régional et de l’élargissement de l’Union.